fren

Dépendant des Nouvelles Technologies?

  • Dépendant des Nouvelles Technologies?

    Dépendant des Nouvelles Technologies?

    A ce jour, il semble rare voire impossible de ne pas détenir un smartphone, un ordinateur ou une tablette.
    Que ce soit pour être connecté aux autres, trouver du boulot, créer sa boite, ou bien travailler…
    On utilise les nouvelles technologies au quotidien pour recevoir ou bien divulguer spontanément une information. Cette requête est devenue une habitude, voire un besoin instantané.

    Ainsi, on remarque de suite la valeur ajoutée d’être connecté à toutes ces machines qui sont disponibles sur le marché. Par contre, quand on expérimente un bug sur son ordinateur qui arrête son fonctionnement ou bien que personne ne reçoit nos emails, voire un incendie au data center de l’hébergeur de notre site internet, on panique et on se rend compte qu’on est impuissant face à toutes ces machines !

    angy-man

    Que faire ?
    Mettre toutes les sauvegardes sur disque dur ou remplacer la machine par une autre.
    Sinon, attendre que la machine affectée fonctionne à nouveau !
    Mais pouvons-nous attendre…si impatients nous sommes devenus avec toutes ces machines pour qu’elles fonctionnent instantanément?
    On s’aperçoit ainsi qu’Internet est en train de changer notre vie au quotidien et que c’est bien nous qui devons-nous adapter à la nouvelle ère et non l’inverse!

    online - men

    Effectivement, tout devient virtuel, numérique, immatériel : les échanges, les correspondances, les amis, les loisirs et bien sûr le travail!

     

    On parle de plus en plus de « transition numérique » ou de « transformation numérique ».
    La transformation numérique concerne tout autant l’internaute que l’entreprise :

     

    •    247 milliards d’emails sont échangés chaque jour dans le monde selon Steelcase.
    •    65% des entreprises sont présentes sur le Net, mais seuls 14% vendent en ligne
    •    La valeur du e-commerce a été multipliée par 3 depuis 2007
    •    19% des PME ont fait des achats en ligne
    •    60% des citoyens français ont déjà interagi en ligne au moins une fois avec l’Administration
    •    65% des entreprises ont un site Internet
    •    33% des entreprises ont investi dans un logiciel de gestion et « reporting »

     

    •    La rigidité organisationnelle est le principal frein à la digitalisation des entreprises en France
    •    Le numérique transforme la pression concurrentielle, l’expérience client, l’offre de produits numériques, les décisions, les processus
    •    La mutation numérique se fait en 3 étapes : construire et communiquer une vision numérique, définir le plan de transformation et lancer la transformation globale

     

    Avec Internet, on identifie des nouvelles opportunités et on obtient des meilleures conditions pour être plus performant au travail. Il rend notre démarche plus facile, plus accessible, voire fortuite.

    @elastopole

    @elastopole

    Par exemple, nous apprécions beaucoup le tutoriel en ligne qui aide tout internaute à se former.
    La présentation de cet outil pédagogique est très intéressante car elle montre comment s’initier rapidement à une tâche, en visualisant une méthode ou des exemples concrets.
    D’une manière plus approfondie, débarquent des universités américaines, les MOOCs « Massive Online Open Course » ou cours en ligne ouverts à tous.
    Entre cours théorique et formation métier à la carte payante, sans avoir à s’absenter de l’entreprise, les salariés se forment en ligne de manière interactive, ludique et pragmatique.
    Certains qui ne peuvent pas se faire financer une formation peuvent réinventer leur carrière grâce aux MOOCs et mettre en valeur leur profil sur les réseaux sociaux, afin d’être contactés et embauchés…

     

    Ce rêve est désormais réalité grâce à l’essor des MOOCs et de ses déclinaisons plus professionnelles, le COOC (« corporate online open courses », cours dispensés aux salariés ou aux clients) et le SPOC (« small private online courses », cours privés spécialisés).

    @edtechreview.in

    @edtechreview.in

    Cette démarche d’auto-apprentissage complète les formations existantes et crée, une dynamique d’équipe dans l’entreprise. Les MOOCs, qui se veulent par principe ouverts au plus grand nombre, présentent un autre intérêt de taille : ils sont totalement gratuits.
    En France, le site de référence de MOOC accessibles gratuitement est sans doute celui de france-universite-numerique.fr , qui compile les cours des grandes universités et écoles françaises. La loi du 5 mars 2014, entrée en vigueur au 1er janvier 2015, prévoit qu’une formation « peut s’effectuer en tout ou partie à distance, le cas échéant en dehors de la présence des personnes chargées de l’encadrement ».

     

    Notre cabinet Performance Outside the Box offre des formations personnalisées en ligne dans la stratégie commerciale, la communication ou le management, pour ceux qui préfèrent cette façon plus confidentielle, sans déplacement et adaptée à vos horaires.

     

    Grâce au Web, on peut aussi assister dorénavant à des réunions interactives (www.wisembly.com) qui poussent à l’interaction et la transparence voulues, qu’on ne retrouve pas tout le temps dans des réunions physiques.

    nous sommes online - monde

     

    Bien sûr, l’avantage d’Internet est d’ouvrir son business de chez soi…à un marché mondial!
    Comme le dit si bien Frédéric Mazzella, Président de BlaBlaCar : « la magie des nouvelles technologies, c’est de pouvoir s’adapter et d’anticiper l’évolution du marché ». C’est une formidable source d’informations en termes d’exploitation des données.
    En 2000, il aurait fallu un ou 2 ans pour monter son entreprise et la doter des bons outils. Les nouvelles technologies changent la vie des entrepreneurs, depuis la création jusqu’à la gestion quotidienne.

     

    Via Internet, la communication est facilitée et l’approche client est elle aussi entièrement repensée.
    Que ce soit via un site Web ou une place de marché, le commerce traditionnel a été profondément transformé. Plus de 63% des internautes français ont effectué en 2014 leur achat en ligne et les places de marché (Amazon, eBay, etc…) ont vu leur volume d’affaires augmenter de 50% entre 2012 et 2013, selon la Fédération e-commerce et vente à distance Fevad.
    La connaissance des consommateurs est également plus précise, grâce à un « reporting » beaucoup plus généralisé et centré.
    Cette communication mondiale est accessible, plus rapide, et donc son impact est plus déterminant.

    @edocs.ie

    @edocs.ie

    Concernant la relation et fidélisation client, on peut déployer un dispositif de « community management » et un CMS « Content Management System » ou système de gestion de contenu, qui nous permet d’écouter nos clients sur les réseaux sociaux et de leur répondre sur les différents canaux où ils se trouvent. Effectivement, certains insèrent une conversation « tchat » en ligne en « pop up » pour répondre immédiatement à l’internaute.
    Également, on peut écouter sur le web tout ce qui se dit sur nous mais aussi sur nos concurrents.

     

    Ces informations sont réparties en 30 catégories, dont chacune correspond à des KPI de satisfaction client. Nous envoyons ces rapports à tous nos sites et chaque indicateur de performance (KPI) est pris en charge par un manager qui l’optimise. C’est un moyen de gagner en réactivité, de réorienter notre stratégie et de mobiliser nos forces pour viser la très grande satisfaction client.

     

    La mobilité est renforcée, car au quotidien, nos nouveaux outils mobiles et collaboratifs nous permettent de partager des informations plus rapidement et de travailler tout simplement avec l’autre bout du monde.

    @fondationlitterairefleurdelys

    @fondationlitterairefleurdelys

    Comme le dirait Laurent Allias, fondateur de l’agence Josiane: « tout va trop vite pour pouvoir s’en passer. J’ai un bureau sur mon smartphone. Mais je peux perdre mon ordinateur ou mon portable, ce n’est pas grave, car tout est en ligne via « le Cloud » qui a permis aux entreprises d’alléger leurs infrastructures informatiques en accédant à des ressources hébergées par des tiers sur Internet ».

     

    Ce qui est bien, c’est que le petit entrepreneur a accès aujourd’hui à des outils aussi performants que ceux qu’utilisent les grandes entreprises.
    Pourtant, si les nouvelles technologies n’ont pas changé, l’acte entrepreneurial reste un risque et si le produit n’est pas bon, il ne marchera pas. De même pour l’hyper-connecté, il existe beaucoup d’outils et d’applications, mais il faut savoir se concentrer sur l’essentiel et créer de la valeur.

     

    L’avenir numérique est une chance pour la France et les entreprises ont de belles marges de progression.
    En accélérant leur transformation numérique, elles pourraient doubler leur croissance. Le retard de la France s’explique non pas par le coût mais par la résistance au changement et le manque de compétences.

     

    Aucun domaine n’échappe à la dématérialisation.
    La création de nouveaux concepts, nouvelles activités et nouveaux besoins est dorénavant possible avec Internet, comme le « crowdfunding » pour renouveler les sources d’investissement, en permettant de lever des fonds auprès des internautes.

     

    idee-produit-conseil-consultant

    Vous découvrez également le « crowdconsulting » dont notre cabinet fait partie !
    Effectivement, plus réactives et moins gourmandes que les grands cabinets, des nébuleuses d’experts se réunissent par Internet pour fournir dans des délais record des informations et analyses stratégiques. Les entreprises sont tout ouïe car comme le dit le DG de Fujitsu France, Hervé Garnousset, « en tant que chef d’entreprise, j’attends une forme d’engagement de ces experts, désormais consultables partout et à tout moment ».

     

    Notre cabinet, qui répond à ce besoin existant, intègre rapidement et aisément toute organisation en optimisant les ressources et en mettant en avant les compétences des collaborateurs de l’entreprise en identifiant le potentiel de chacun. Notre équipe multilingue, dotée d’un fort management interculturel, met en valeur à chaque intervention ce brainstorming planétaire via Internet pour capter des informations et faire des analyses tirées du plus grand nombre de sources possibles, elle-même connectée à tous les domaines de l’activité humaine.
    Dans l’accompagnement et la proximité des entreprises, notre cabinet se focalise sur le dialogue et la personnalisation plutôt que des solutions toutes faites. Nos missions sont facturées à l’heure ou à la mission, afin d’apporter qualité et efficacité aux entreprises, tout en privilégiant un soutien dans la durée.

    got an idea - share

    La révolution digitale dans laquelle évoluent les entreprises françaises suppose plus d’agilité.
    Comme l’a indiqué Klaus Schwab, fondateur et président du Forum économique mondial : « Nous troquons un monde dans lequel le gros mange le petit pour celui où les plus rapides mangent les plus lents ».

     

    En effet, les nouvelles technologies modifient les façons d’agir, de se comporter, d’acheter, de réfléchir mais aussi de travailler. Or, les règles, les processus, les organisations des structures sont souvent trop nombreuses et complexes pour qu’elles puissent s’adapter aux évolutions auxquelles elles sont confrontées.

     

    Les nombreuses procédures internes à ces entreprises conduisent souvent à une parcellisation des taches, une perte de sens, un manque d’autonomie générant une souffrance au travail (absentéisme, troubles psychosociaux, « burn out »). De même, les différentes règles auxquelles elles sont soumises, et par voie de conséquence leurs salariés, conduisent à un immobilisme des individus. Ils sont dans l’incapacité d’agir et de pallier aux besoins des clients et encore moins à leurs propres besoins.

    @fotolia_58668579_artisanaquitain

    @fotolia_58668579_artisanaquitain

    Ainsi, le capital humain, le capital de savoir, le capital système d’information ou encore le capital partenaire représentent des valeurs immatérielles qui doivent être prises en compte par les entreprises.
    C’est la raison pour laquelle notre cabinet Performance Outside the Box accompagne sur le terrain ou en ligne les entreprises françaises dans cette conduite au changement et à l’amélioration de toute organisation, en valorisant le potentiel existant et en fédérant les employés vers le même objectif.

    shutterstock_110678570-axessbusinesssolutions

    @shutterstock_110678570

    Comments (2)

    • Merci pour cet article fort intéressant, complet, reflétant bien la réalité de notre époque Digitale.

      Reply
      • Sand
      • 20 mars 2016 at 21 h 29 min

      Bel article bien réel bravo pour le professionnalisme….

      Reply

    Leave a comment

    Required fields are marked *