#Déconfinement_Liberté

about us page title image
  • #Déconfinement_Liberté

    #Déconfinement_Liberté

    Ça y est ! Le déconfinement a commencé ! Un vent de liberté s’ouvre à nous…

     

    Une page se tourne !

    Est-ce qu’on commence à lire une nouvelle page du même livre ou allons-nous écrire une nouvelle histoire ?

    Avons-nous tiré profit de cet enfermement pour nous libérer de ce qui n’est plus essentiel ?

    Allons-nous prendre enfin conscience que l’on ne maitrise et possède RIEN en définitive sur cette planète Terre ?

     

    Ou bien allons-nous vers un CONTRÔLE encore plus fort vis-à-vis des êtres humains en assurant :

    la Santé « à tous prix » à l’égard de la Liberté ?

    Des hommes et des femmes sont morts pour qu’on soit libre !
    Nos anciens se sont battus pour la liberté de circulation, d’expression etc.

    liberté

    Eh oui, notre mémoire est toujours courte quand notre mental souhaite reprendre rapidement le contrôle.
    Ah ce cerveau qui aurait pu s’équilibrer pendant ce confinement avec la voix du cœur… Mais non ! il semble que pour certains il a plutôt suivi la voie de la peur !

     

    En effet, les bons réflexes de l’Ego se sont mis en exergue : Au début de la crise, les gens ont été dans le DÉNI, ne croyant pas que le virus passerait les frontières… jusqu’au moment où on l’a vécu sans préparation et sans anticipation, ce qui nous a plongé dans la PEUR !

     

    Face à cet égrégore, sommes-nous en train de créer une société qui va privilégier la Santé au dépend de notre Liberté d’être ?

    Va-t-on vers une société qui ne tolère plus le risque… ?

    Souhaitons-nous :

    – Vivre dans une société où on ne tolère plus l’incertitude ?
    – Être tracé et réprimandé quand on exprime notre ressenti qui est toujours différent de l’autre ?
    – Connaître le nombre de décès du Corona virus au quotidien d’une vie temporaire ?

     

    À propos, pourquoi compter les morts chaque jour du Covid-19 sans comparer ceux qui décèdent des autres virus si nombreux chaque année ?
    Pourquoi comparer le nombre de nos décès par rapport aux autres pays qui appliquent des critères différents ?

     

    Ce comptage partagé avec tous les citoyens jour après jour parait si illogique et si anxiogène…

     

     

    Au lieu de mettre l’attention sur le COURAGE et les accomplissements des soignants en cette reprise économique, le gouvernement fait l’inverse en continuant à nous basculer dans l’égrégore de la terreur !
    Certes, la peur est nécessaire pour rebondir. Toutefois, le fait de nous faire identifier à cette émotion qui ne nous appartient pas, en permanence depuis plus 2 mois, augmente nos émotions d’incertitude.

     

    Beaucoup de personnes sont déboussolées par ces statistiques gouvernementales qui n’arrêtent pas et sont perdues par les réglementations nationales qui se contredisent jour après jour avec un manque de sécurisation.

     

    C’est pourquoi une majorité de personnes s’affranchissent aujourd’hui dans les rues…

     

    En effet, on observe une population fragile qui est davantage stressée par un futur confus où ils ne peuvent plus planifier de projets, et n’ont ainsi que l’avantage de rester dans le présent.

    Pas mal d’entre eux vont jusqu’à perdre totalement le contrôle et ont un comportement « je m’en foutiste » irrespectueux.

     

    D’autres sont contents de reprendre le boulot mais se demandent comment faire avec peu de transports publics à disposition pour assurer une sécurité de distanciation…

     

    Et enfin certains, qui eux, ne sont pas prêts psychologiquement à se rouvrir au monde :

    – Face au manque de conditions sanitaires pour assurer un environnement sain et sécure, beaucoup de parents hésitent à mettre leurs enfants à l’école et en même temps, ils ont peur de perdre leur job s’ils ne retournent pas travailler…

     

    – Les citoyens français ont perdu confiance en leur gouvernement… Après les non-dits et la désorganisation totale des dirigeants face à la gestion de cette crise (concernant la cause réelle du confinement, du manque des masques et des tests encore aujourd’hui, etc.).

     

    – Par rapport à l’incohérence des actes :
    * On nous a dit que le masque était inutile et finalement il devient indispensable…
    * Dès le confinement, les écoles ont été fermées et finalement on les réouvre en premier !
    Contrairement à Monaco qui a proposé une stratégie cohérente « stop & go » qui réouvre les commerces et uniquement les classes qui passent des examens sans cantine et sans sport, la France fait l’inverse…
    * On a appris que certains ont été condamnés à de la prison ferme car ils n’avaient pas respecté le confinement; et qu’un entrepreneur avait été mis en garde à vue car il avait donné de la Chloroquine à ses employés… Alors que par manque d’espace, le gouvernement a libéré de prison des meurtriers qui avaient des longues peines criminelles !!

     

    Effectivement, il n’est pas facile de reprendre confiance après cette déroute.
    C’est dommage que le gouvernement n’ait pas pris cette occasion pour communier avec son peuple et montrer son humanité…

     

    Le confinement a été un ACCÉLÉRATEUR :

    – Les RDV chez le médecin montrent que ceux qui étaient fragiles ont décliné vers la dépression et le désarroi.
    – D’autres qui étaient bien dans leur peau ont profité de cette pause mondiale pour se faire plaisir davantage.
    – Certaines personnes vulnérables qui n’ont pas pu aller voir leur docteur ont été gravement impactées.
    – Les enfants qui sont dans la spontanéité et la gaieté d’être en lien avec l’autre ont été privés de vivre leur jeunesse…

     

    Finalement, on se demande si on ne va pas avoir plus de maladies indirectes dues à ce confinement.

     

    La France est le premier pays des anti-dépresseurs, ce qui semble dire que l’on a une majorité qui souffre de dépression.

     

    Avec cette accélération due à cet enfermement, ce serait intéressant d’analyser ceux qui vont être des victimes collatérales :
    – Les familles qui se sont enfermées dans un foyer stressant.
    – Ceux qui ont perdu leur boulot.
    – Beaucoup d’entrepreneurs ne savent pas comment reconstruire leur activité…

     

    C’est dommage que l’on ne se soit pas posé la même question que la Suède, en l’occurrence : « pourquoi certains pays n’avaient pas du tout confiné et isoler uniquement ceux qui avaient des symptômes ? »

     

    Les suédois n’ont pas voulu confiner car ils ont pensé dès le début que le déconfinement allait être plus dur que le confinement, provoquant un manque de repères et une forte manifestation de l’angoisse refoulée pendant des mois…
    Ont-ils eu raison ?

     

    Fallait-il confiner uniquement les personnes contaminées et celles qui étaient susceptibles d’attraper le virus ?
    Nous ne savons pas pour l’instant … tout en apprenant chaque jour un peu plus sur cette expérience inédite !

    Par contre, ce que l’on remarque concrètement est le fort désir du peuple que ça change pour

    une société collective plus juste.

    Le gouvernement est choisi par le vote des individus et ainsi nous demandons à juste titre d’être impliqués dans la gestion de nos vies et en l’occurrence de notre liberté d’être !

    Il est tout à fait inacceptable de donner par exemple l’accord de sanction de notre LIBERTÉ d’expression à des algorithmes de sociétés privées étrangères, qui est tout d’abord la valeur et le symbole de notre nation et ensuite qui est un sentiment subjectif d’être humain, unique à chacun que l’on ne peut pas judiciariser !

     

    Également, pourquoi ne pas exploiter cette émotion de peur véhiculée par nos gouvernements qui nous a paralysé pendant des mois, en réveillant plutôt l’énergie de la CONFIANCE en la Vie ?

     

    La vie existe grâce à la mort et même si l’objectif des médecins est de ralentir ce moment, il est important de rassembler tous les divers acteurs économiques autour d’une même table afin d’ACCEPTER ensemble la liberté de toutes les vérités.

    La question est :
    Pouvons-nous être d’accord sur les faits constatés et agir sans dériver ?

     

    POURQUOI …
    – Tout simplement ne pas comprendre le message de cette épreuve ?
    – C’est si délicat de reconnaître nos erreurs et d’identifier les bienfaits de ce virus.
    – Refuser la prise de conscience que l’homme ne maîtrise pas grand-chose dans la Vie ?
    – Croire à tort que plus on possède, plus on est heureux ?
    – Aller plutôt vers une société de surveillance et de contrôle des individus ?
    – Prendre le risque de la censure avec des algorithmes étrangers au lieu de faire confiance à notre justice française ?
    – Condamner les lanceurs d’alerte pour créer un clonage d’une société pensante ?
    – Il est si compliqué d’être accepté en tant qu’individu unique à part entière ?
    – Considérer l’autre comme « Haineux » ?
    – Mettre en place des lois sans demander l’avis des concernés ?
    – Ne pas écouter la différence d’opinion de l’autre pour prendre de la hauteur dans la direction menée ?
    – Être privé de notre liberté si combattue qui est maintenant protégée par notre devise nationale ?
    – Radicalement ne pas sanctionner les dérives et réprimander les défaillances de la Démocratie à tous les niveaux de la Hiérarchie qui nous privent de notre individualisation ?
    – Maintenant ne pas encourager et récompenser la responsabilité de chacun en nous laissant faire ce qui dépend de nous ?
    – Aujourd’hui ne pas distribuer de l’argent aux entreprises françaises qui vont doubler leurs services afin d’assurer une sécurité sanitaire grâce à un recrutement local ?
    – Ne pas mobiliser nos ressources pour apporter ensemble des solutions collectives ?
    – Nous faire croire que le défi environnemental est si difficile à relever ?

    Le Covid-19 nous a montré que l’on a besoin de retrouver notre liberté autonome, notre intégrité…
    Que ce soit au niveau de l’achat des masques, de nos médicaments, des collectes de fruits et légumes qui ont triplé pendant cette période, on observe globalement que l’on est dépendant de l’étranger !

     

    C’est le moment de faire en sorte de ne plus l’être et d’avoir plutôt un pays pacifié avec des français formés et bien payés pour réindustrialiser notre pays et retrouver notre grandeur nationale !

     

    Aujourd’hui, on nous donne l’opportunité de prendre notre vie en main autrement, en acceptant que le monde est de plus en plus imprévisible !

     

    Soit on SUBIT soit on AGIT avec conscience et confiance ?

    Donc arrêtons-nous de nous lamenter et n’attendons plus le monde pour changer.

    Ce virus est le catalyseur du changement de notre société mondialisée !
    Cette épreuve inédite est un tremplin pour nous aider !
    Ce moment libérateur offre des bouleversements sanitaires, économiques et sociaux en vue de nous transformer !

     

    Anticipons donc l’avenir incertain avec notre capacité d’adaptabilité. Et exprimons avec justesse notre valeur intrinsèque d’être, c’est-à-dire de FAIRE nous-même la réalisation de nos souhaits !

    Restons debout.
    Tous ensemble, restons unis.

    Comments (2)

    • Merci Delph pour ton récap. si clair et si pertinent qui englobe concrètement notre actualité !
      J’ai adoré ton article sur les vibrations et celui-ci aussi top est effectivement complémentaire.
      Ils te mettent bien en lumière : à la fois direct, sans filtre, très pragmatique, tout en étant douce et spirituelle 🙂
      Namaste ma belle

      Reply
      • Douchka
      • 20 mai 2020 at 19 h 04 min

      Très bon article synthétique qui exprime la vérité d’aujourd’hui ! Merci Delphine !

      Reply

    Leave a comment

    Required fields are marked *

commodo sed elit. diam eget amet, consequat. nec massa