Stop aux mauvaises habitudes du MANAGEMENT !

about us page title image
  • Stop aux mauvaises habitudes du MANAGEMENT !

    Stop aux mauvaises habitudes du MANAGEMENT !

    En tant que DIRIGEANT, quel verrou de votre management avez / allez-vous faire sauter au sein de votre entreprise ?

     

    Voici 11 clés disposées par un nouveau management qui entreprend le cap du changement et obtient un meilleur engagement d’équipe, avec un taux de rentabilité et de bien-être supérieur :

     

    1 – Le modèle hiérarchique est à bout de souffle. Maintenant, place à l’auto-gouvernance où les équipes « n’attendent plus les ordres » ! Ils prennent des décisions, les soumettent pour accord et les exécutent en adéquation avec leurs valeurs, en étant responsables et confiants.

     

    2 – L’inaction devant l’ordinateur pour montrer aux autres notre record de présence, c’est fini ! Enfin, les collaborateurs peuvent faire des pauses quand ils le souhaitent sans peur d’être jugés ou fliqués… Avec le Télétravail, le Management souhaite désormais de l’action pour obtenir non plus du temps de travail mais des résultats.

     

    3 – Réinventer son activité après le Covid_19, c’est de s’adapter à un nouvel environnement, de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Le management de n’importe quelle entreprise a le pouvoir de s’adapter à tout.

     

    Comme celui de l’entreprise Decathlon qui gère sa stratégie en groupe, certains patrons osent maintenant libérer la parole de tous leurs employés afin d’entreprendre collectivement avec sens. On ne continue plus les habitudes du passé avec le manager du manager du manager…

     

    4 – Les prévisions et les tableaux de planification sur le LT deviennent obsolètes depuis le confinement qui nous a fait prendre conscience de notre monde incertain. Le nouveau management agit maintenant au présent, et accueille les vertus du lâcher-prise et de vivre au jour le jour.

     

    Il effectue donc un reporting terrain régulier avec les employés concernés par un projet commun. Il met aussi en place des interactions avec des personnes expérimentées pour atteindre un objectif réel. Les chiffres, les tableaux excel, et les présentations Power Point ont été remplacés par des idées cohérentes et un plan d’action simple, facile à comprendre et à concrétiser pour faire évoluer l’entreprise maintenant.

     

    5 – Les employés ont besoin de leadership pour être encadrés, soutenus et encouragés. C’est pourquoi le nouveau management ne crée plus de lien « enfants/parents » entre les salariés et les patrons, mais plutôt un lien d’auto-gestion où le dirigeant orchestre son équipe. Il est présent pour clarifier la vision, prendre des décisions qui apportent les meilleures conditions, et les solutions les mieux adaptées pour aller vers la croissance.

     

    6 – Le nouveau management autorise chaque personne à entrer dans leur entreprise comme s’ils étaient chez eux : les employés ont le droit de s’habiller comme ils le souhaitent, afin de rester eux-mêmes en dehors de leur domicile, sans masque* et costume. Aussi, les nouveaux dirigeants essaient d’éviter la neutralité des lieux. Quand le lieu et l’être sont dépersonnalisés, l’être humain ne peut pas être productif.

    *Préférence aux tests de dépistage qu’au port des masques en interne.

     

    7 – On a pris conscience de l’importance du lien social pour se sentir en bonne santé et avoir un fort système immunitaire lors de cette pandémie. Les directeurs d’entreprise ont donc compris ce bienfait et ainsi ont renforcé les échanges, les partages en créant des lieux de libre rassemblement, où tous les départements se mélangent et communiquent ensemble. On a constaté que l’information circulait beaucoup mieux, plus vite et amenait à une fluidité de synergie d’équipes.

     

    8 – Enfin certains dirigeants d’entreprise ordonnent de ne plus remplir des informations dans des rapports que personne ne lit ! Quel temps et énergies perdues à faire ces long reporting pour plusieurs personnes au lieu d’agir sur le terrain… Enfin, les tâches que les employés effectuent ont du sens et apportent un plus à l’évolution concrète du projet commun ! À travers cette crise, le management va à l’essentiel et détermine plus clairement les objectifs de chaque équipe pour aller de l’avant autrement.

     

    9 – Certaines directions focalisent maintenant sur la reprise de leur activité. Elles ont ainsi libéré des anciennes structures pénalisantes et des comportements qui bloquaient le dynamisme et l’investissement des équipes : les évaluations annuelles, le système budgétaire, la centralisation des décisions…

     

    10 – Le nouveau management change de métaphore sur l’entreprise. Elle n’est plus une machine, une armée, mais bien un écosystème vivant ! Les dirigeants sollicitent donc les collaborateurs à agir non plus comme un robot mais en tant qu’être humain, pour être créatif chaque jour pour l’entreprise ! On remet le pouvoir entre les mains des individus pour qu’ils utilisent pleinement leurs potentialités au travail.

     

    11 – Les dirigeants se réalignent maintenant sur les besoins réels de l’entreprise, à savoir la raison d’être de son existence : apportez-vous une valeur ajoutée au monde aujourd’hui ?

     

    Les business leader posent leur attention maintenant sur les besoins réels de leur société et non plus sur les besoins artificiels inexistants. Ils savent de toute manière que la nouvelle génération Z ne veut pas travailler dans des « bullshit jobs » mais plutôt dans une entreprise qui a du sens et est alignée avec leurs valeurs…

     

    Sur 11, combien de clés avez / allez-vous donner à votre business ?

    Leave a comment

    Required fields are marked *

libero eleifend nunc risus ipsum diam ut sit tristique vulputate, efficitur. facilisis